Fêtes et Festivals

Printemps Musicale des Alizés

Depuis le printemps 2001, le festival d’Essaouira « le Printemps Musical des Alizées » a lieu chaque année durant le mois d’avril et propose aux visiteurs un programme unique et riche en surprises.
Le festival regroupe aussi bien des virtuoses que des jeunes talents. C’est grâce à cette approche, qui permet la venue d’artistes d’univers différents, que le printemps des Alizés demeure un des festivals les plus courus au Maroc.

Durant 4 jours, des dizaines d’artistes feront le déplacement pour faire vibrer Essaouira pour le plus grand plaisir des amoureux de la musique de chambre, symphonique, classique et populaire.

L’ensemble des concerts est gratuit et les spectacles se déroulent à Essaouira et pour la plupart à «Dar Souiri »

Printemps Musicale des Alizés

Festival des Andalousies Atlantiques

Créé en 2003, par l’Association Essaouira Mogador, ce festival s’inscrit dans la dynamique des rencontres nationales et internationales nées autour des deux autres festivals, Gnaoua Musiques du Monde et le Printemps des Alizés. Il vient enrichir l’identité culturelle et musicale de la ville. Il est le fruit d’un partenariat entre la Fondation des Alizés et le Gouvernement Autonome d’Andalousie à travers la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée (Séville) et le Leguado Andalus.
Il met en valeur l’histoire de l’héritage andalou parti de son berceau hispano-marocain et porté par les conquistadors jusqu’en Amérique Latine, en traversant l’Atlantique.
Le choix d’Essaouira pour abriter ce festival n’est pas fortuit. La ville, par sa position géographique ouverte sur l’Atlantique, a été, dés l’origine, conçue et organisée comme un lieu de rencontre et d’échange.
Peuplée en 1765, lors de sa création et suite à la volonté du Sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah, de familles juives et musulmanes, venues de Tétouan, Rabat, Fès entre autres, la tradition andalouse y était de ce fait fortement implantée. Son école de musique andalouse, célèbre jusqu’au début du XXe siècle, attirait les musiciens du pays qui venaient travailler avec les plus grands maitres de musique connus de tout le royaume.
Pas une naissance, un mariage n’étaient célébrés à Essaouira sans musique andalouse interprétés par des orchestres souvent multiconfessionnels. Cette musique est à la base du rite juif et du rite musulman dans toutes leurs expressions liturgiques.
Le festival, conçu comme une grande fête, avec des défilés-parade, offre une très grande diversité de concerts, colloques, expositions et ateliers artistiques. Associés à ces festivités musicales, de très beaux spectacles équestres viennent le couronner.
Ce festival s’affirme désormais comme un rendez-vous annuel d’automne pour tous les amoureux d’Essaouira et de la culture andalouse. Il célèbre l’amitié maroco-espagnole autour d’une mémoire riche et vivante, dans une ville ouverte, fidèle à ses principes fondateurs de métissages culturels et ethniques.
Essaouira, classée pour la beauté de son architecture comme patrimoine mondial de l’humanité, auraient toutes les raisons de l’être également pour ses valeurs humaines et spirituelles de portée universelle.

Festival des Andalousies Atlantiques

Festival de Gnaoua et musique du monde

Quel merveilleux outil qu’est la musique et plus particulièrement la musique Gnaoua !
Originaire d’Afrique, cette musique est liée à l’esclavage et garde ses racines d’Afrique noire, des civilisations arabo-musulmanes et des cultures berbères. Un mélange qui existe à Essaouira depuis sa construction ! La musique Gnaoua est faite pour la transe, elle guérit et s’écoutait jadis à l’abri des murs, lors de lilas privées.
Dans les années 70, le saxophone, la guitare et la flûte ont rejoints guembri, tambours et crotales. Une alliance qui encore une fois nait sur notre terre souiria, de la rencontre de « hippies » venus d’autres continents, fascinés par les rythmesgnaouis.

En 1998, Essaouira accueille son premier festival Gnaoua et devient le lieu de rencontres musicales exceptionnelles.

Aujourd’hui, le festival Gnaoua et Musiques du monde résonne bien au-delà de Mogador et du Maroc ! Des dizaines de milliers de spectateurs venus des 4 continents assistent aux concerts sur la plage, sur la grande place Moulay Hassan, au détour des ruelles de la médina ou encore dans le confort de notre Riad. L’Association Essaouira Mogador fait partie des initiateurs du festival et continue d’accueillir en son sein des concerts intimistes et à l’atmosphère bien particulière.

gnawa

Festival des jeunes talents

Pour perpétuer l’essence de la musique Gnaoua, métissage de tant de rythmes, le festival des Jeunes Talents Gnaoua est né en 2004.
Véritable projet d’action culturelle, il est un vivier de talents et un espace de rencontre d’artistes confirmés et en devenir, de recherche, d’expérimentation et de formation.

Chaque année, plus d’une dizaine de groupes de jeunes gnaouas traditionnels concourent à l’obtention de quatre prix, pendant que d’autres groupes de World Music fusionnent les rythmes gnaouis ou issus d’autres cultures populaires marocaines à des rythmes venus d’ailleurs.

D’une rive à l’autre

Journées interculturelles anglo-marocaines « D’une rive à l’autre »
Organisées en mois de Mars par l’association Mogador chant et musique soufi, la Fondation anglaise REEP et l’association Essaouira Mogador, ces journées offrent une palette d’activités artistiques et intellectuelles alliant rencontres et soirées musicales, expositions, débats, ateliers artistiques et techniques en théâtre, danse, fabrication d’instruments de musique, contes, gastronomie, jardinage et photographie.

Cette rencontre se propose de créer un pont de dialogue et d’échange entre les associatifs, les artistes et les professionnels, particulièrement les jeunes.

« From Shore to Shore » met à l’honneur la musique, la danse et la littérature du 17éme siècle en Angleterre et au Maroc, le résultat de cette mixité culturelle offre un élégant mélange entre la Renaissance en Angleterre et les tonalités de la musique du Maghreb.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone